Equilibre acido-basique

        L'équilibre acido-basique, ou homéostasie du pH est une grande fonction du corps humain qui vise à réguler le pH de celui-ci. Le pH plasmatique varie normalement de 7,35 à 7,45. On parle d'acidose en cas de diminution du pH et d'alcalose en cas d'augmentation de celui-ci. Un pH plasmatique inférieur à 7 ou supérieur à 7,8 est incompatible avec la vie. La régulation du pH fait appel à de nombreux systèmes (la fonction respiratoire, le rein, les protéines, etc.).
        Si le taux du pH de votre sang descend sous 7.35, le résultat est une condition appelée acidose, un état qui conduit à la dépression du système nerveux central. L'acidose sévère - lorsque le pH du sang descend sous 7 - peut conduire au coma et même à la mort.
         Si le pH de votre sang remonte au dessus de 7.45, le résultat est alcalose.
L'alcalose sévère peut également conduire à la mort mais par un mécanisme différent: elle peut causer l' hypersensibilité et la surexcitation des nerfs, résultant souvent en des spasmes musculaires et convulsions nerveuses, ces dernières causant la mort.

Mécanisme

        Le corps maintient constamment l'équilibre acido-basique. Un des moyens de régulation consiste en la variation de la vitesse de ventilation pulmonaire. En cas d'acidose, le corps augmente la respiration, et vice-versa. Les reins, bien que plus lents à réagir, ont de puissants mécanismes de régulation du pH par  excrétion de l'excès d'acide ou de base.
        Le corps va donc faire tout son possible pour maintenir un équilibre acido-basique. Si le corps souffre d'acidité chronique, Il va chercher tous les moyens biochimiques à sa disposition pour combattre et tenter de neutraliser ces éléments acides. Comme un jeu de dominos biochimiques, cette lutte pourra entraîner des dommages collatéraux comme l' ostéoporose par exemple. En effet, le corps va utiliser des bases (éléments/minéraux alcalins) pour combattre les éléments acides. Le corps va donc chercher dans le corps tous les éléments alcalins qu'il pourrait utiliser pour combattre les éléments acides. Il va essayer dans un premier temps de trouver ces éléments alcalins (des minéraux) via l'alimentation. S'il ne les trouve pas, il sera obligé de chercher ailleurs. Comme les os sont une grande source de minéraux alcalins, ceux-ci pourraient être pompés par le corps pour lutter contre ces éléments acides, d'où un affaiblissement de la masse osseuse. Toutefois, ce mécanisme de pompage minéral alcalin des os pour équilibrer une acidité humorale est encore controversé et mal cerné.

Le tube digestif

        Tout au long du tube digestif les aliments vont être transformés pour pouvoir être absorbés et assimilés par l'organisme. Ce processus de dégradation se fera sous l'influence des sucs digestifs qui va imposer un pH spécifique au bol alimentaire. La dégradation, d'abord très acide au niveau de l'estomac, va se poursuivre sous l'influence des différentes enzymes et de la flore bactérienne vivant dans nos intestins. Or tous ces microorganismes dans le corps ont besoin pour fonctionner correctement d'un pH spécifique. Si pour un segment les conditions ne sont pas respectées, le processus digestif sera amoindri et les étapes digestives suivantes vont s'en trouver impactées et amoindries.
Conséquence :
  1. Putréfaction anormale dans les intestins responsable de constipation, gaz et ballonnements.
  2. Production de ptomaïnes (alcaloïde produit par la putréfaction des protéines animales) toxiques responsables d'une auto-intoxication devant être neutralisée par le foie.
  3. Risque de surcharge de travail pour le foie qui laisse passer des toxines dans le sang.

Équilibre acide-base du sang et des tissus

        De manière générale, le corps produit de l'acidité. Cette production acide est nettement plus importante en journée à cause de notre activité cellulaire (digestion, effort physique, etc.). Quand cette acidité est trop importante ou est difficilement éliminable par les reins et les poumons, elle est temporairement stockée dans les tissus conjonctifs. Ce sera donc principalement en journée que la surcharge d'acidité sera importante. Ce stockage acide dans les tissus conjonctifs peut avoir lieu alors que le sang est proche du neutre. En effet, l'équilibre acido-basique du sang est une priorité pour le corps c'est pourquoi le pH sanguin varie peu. Le corps va donc épurer le sang au fur et à mesure pour stocker ces acides dans le tissu conjonctif s'ils sont trop nombreux pour être tous éliminés dans un temps imparti par les reins et les poumons.
        La nuit la production d'acide diminue. Les tissus conjonctifs pourront alors éliminer leur excès d'acide dans le sang pour l'éliminer ensuite par les reins et les poumons. C'est une période de nettoyage, qui correspond à un processus de guérison. Si une seule nuit ne suffit pas pour éliminer ces toxines acides et si l'apport en nouvelles toxines reste au même niveau alors c'est le début d'une maladie chronique qui va se déclencher beaucoup plus tard (plusieurs années voir plusieurs décennies après).

Test du pH urinaire

        Il est possible d'acheter chez le pharmacien du papier pH (sous forme de languettes ou en rouleau) permettant de tester le pH urinaire. Si le pH est très souvent ou toujours inférieur à 7 - 7,5 cela signifie que votre organisme est surchargé en déchets métaboliques acides.

Les causes du déséquilibre acido-basique

Notre organisme ingère et produit chaque jour de nombreuses substances acides ou basiques.

Les apports en acides proviennent :
- de l’alimentation, soit parce que les produits de digestion de ces aliments sont acides, soit parce que l’utilisation de ces aliments par l’organisme génère la production d’acides,
- de l’organisme lui-même, car le métabolisme produit des déchets acides.

Les apports en éléments basiques se font exclusivement par l’alimentation, via la consommation de végétaux essentiellement.

Notre organisme a généralement tendance à pencher vers l’acidité, car il produit lui-même des déchets acides. L’organisme doit donc combattre un déséquilibre acido-basique en permanence grâce au système de régulation qui lui permet d’éliminer les déchets acides et ainsi de rétablir l’équilibre. Lorsque l’individu est en bonne santé, ce système de régulation est très performant.

On parle de rupture de l’équilibre acido-basique lorsque les systèmes de régulation sont débordés et que l’organisme ne parvient plus à éliminer les déchets acides.  Il se retrouve alors dans l’obligation de les stocker dans le tissu conjonctif.

Les causes principales de la rupture de l’équilibre acido-basique sont :
- une consommation excessive d’aliments acidifiants, comme la viande, le poisson, les céréales, les produits raffinés…,
- la sédentarité et le manque d’oxygénation, qui limitent l’efficacité des poumons et des reins, organes d’élimination, à éliminer les déchets.

Les états de stress, la prise de certains médicaments (aspirine, anti-inflammatoires non-stéroïdiens) et certaines maladies chroniques peuvent également conduire au déséquilibre acido-basique.

Conséquences d'une acidification du corps

        Années après années, l’accumulation de ces déchets peut entraîner une acidose métabolique latente, qui affecte directement le transport de l’oxygène et la nutrition des cellules. L’activité enzymatique est affaiblie, le système immunitaire est fragilisé, constituant un terrain propice à l’apparition de nombreuses maladies.
        L'accumulation d'acides dans les tissus peut entraîner diverses conséquences : l'accroissement des inflammations, le ralentissement du métabolisme, la déminéralisation, un affaiblissement général de l'organisme, une sensibilité accrue au stress, une diminution du seuil de la douleur ou une accélération du processus de vieillissement.
        Voici quelques pathologies pouvant être liées à une surcharge acide de l'organisme: Les rhumatismes, le diabète, les affections rénales et vésicales, la maladie de Basedow (hyperfonctionnement de la glande thyroïde), les maladies cancéreuses en général, les leucémies, l'ostéoporose.
 

Les signes d'un déséquilibre acido-basique

Plusieurs signes, présents seuls ou combinés, peuvent laisser penser à une rupture de l'équilibre acido-basique:
  • des aigreurs digestives avec renvois acides
  • des caries, l'ostéoporoses
  • une perte de cheveux anormale, des ongles cassants
  • des douleurs musculaires très fréquentes, les courbatures étant liées à une acidose des tissues
  • une très mauvaise haleine matinale, avec sensation de langue chargée sur sa partie postérieure
  • la peau grasse, surtout sur le visage
  • une fragilité et une moindre résistance au froid
  • une fatigabilité surtout le matin 

Conclusion

        Les aliments que nous consommons peuvent avoir un effet alcalinisant ou acidifiant sur le niveau du pH de notre organisme.

        Le pH de notre sang est étroitement régulé par des systèmes tampons complexes qui sont continuellement à l'oeuvre pour maintenir un taux de 7.35 à 7.45, qui est légèrement plus alcalin que l'eau pure.

         Un pH plasmatique (du sang) inférieur à 7 ou supérieur à 7,8 est incompatible avec la vie.



Sources: Biocontact, n°. 195, octobre 2009, "L'équilibre acido-basique", par Valérie Vidal, page 14.
"The Acid Alkaline Balanced Diet", par Emma DeAngela.
Site : "Bienêtre et Vitalité", laboratoires Yves Ponroy.